PAIEMENT SÉCURISÉ

Max Hardcore

35,00

Le sexe est de tout temps une des préoccupations humaines nodales. Alors que les frères Lumière venaient d’inventer leur système de captation visuelle qui verra l’avènement du cinéma, il ne fallut pas attendre plus d’une année pour qu’un pornographe s’empare du procédé, dès 1896, avec « Le Coucher de la mariée » de Léar. Des graffitis de Pompéi aux Shunga japonaises, Eros règne en maître sur l’Humanité. Quiconque s’est penché sur l’histoire de la question, sait que le vocabulaire le plus châtié de l’Occident d’aujourd’hui, prend ses racines étymologiques dans le plus cru du latin ou du grec.

 La pudibonderie ne cesse alors de lutter contre le corps. La seconde guerre mondiale ayant favorisé la victoire des trusts nord-américains, c’est la prise de pouvoir de la culture protestante. Une chape morale de plomb se crée sur la vieille Europe catholique, où la tradition grivoise de Brest à Vladivostok est toute autre. Depuis 1945, ce dialogue désaccordé imposé par l’impérialisme Yankee nous contraint à subir les aléas d’une autre éthique. Celle de la recherche de l’argent facile, culture de la ruée vers l’or, qui ont fait d’Hollywood le coeur de la production de l’image mondiale. La matrice du démon.

Catégorie :
33bis rue Doudeauville, Paris 18 https://battcoop.org/ contact@battcoop.org